Trahir – Le Corps sans Organes, ou l’organisme d’une pratique artistique

Par Céline Cadaureille | Université Toulouse II-Le Mirail

Le texte, disponible sur le site Web de la revue Trahir, présente les prémices de mon travail artistique. J’ai tenté de comprendre mes préoccupations plastiques et formelles en me rapprochant des réflexions de Gilles Deleuze et Félix Guattari concernant le Corps sans Organes. Je fais référence à plusieurs reprises à Mille Plateaux et à L’Anti-Œdipe mais, n’étant pas spécialiste de ces auteurs, il est peut-être possible d’envisager là une forme de « trahison » qui m’a permis de mieux comprendre les enjeux de ma démarche artistique.

Ensemble Corps chayottes © Céline Cadaureille

Ensemble Corps chayottes © Céline Cadaureille

Le texte est disponible en format pdf sur le site Web de la revue Trahir.

About these ads

Poster un commentaire

Classé dans Céline Cadaureille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s