Qu’est-ce qu’on comprend dans un colloque anglophone sur Deleuze, quand on ne comprend rien à l’anglais? Relation d’un accompagnateur

Par Patrick Veysseyre | cet article est disponible en format pdf

Accompagner sa conjointe à un panel dont le thème en français est « Virtualité de Gilles Deleuze », dans le cadre d’un colloque international, est assez simple, excepté qu’il se déroule à l’Université d’Amsterdam, que le colloque est anglophone et que je ne comprends rien à l’anglais. La visite touristique de la ville d’Amsterdam était autant dans mes projets que d’assister au moins au panel dont elle faisait partie. Au-delà de la barrière linguistique, j’avais l’intention de connaître un milieu assez éloigné de mes préoccupations professionnelles… [Cet article est disponible en format pdf.]

Poster un commentaire

Classé dans Patrick Veysseyre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s