Iconoclasme de Gilles Deleuze? Deleuze, l’image, le cinéma et l’image de la pensée

Par Suzanne Hême de Lacotte | cet article est disponible en format pdf, also available in English

Je souhaiterais aborder la question de l’image chez Deleuze et en particulier essayer de démontrer dans quelle mesure l’image peut être considérée comme l’« autre » du concept, à la fois son alliée nécessaire mais aussi un danger à son égard. On a souvent étudié l’importance de l’image dans l’œuvre du philosophe, en particulier de l’image cinématographique. Je voudrais pour ma part émettre l’hypothèse d’un iconoclasme de Gilles Deleuze, c’est-à-dire, non seulement le refus de toute forme de représentation, mais aussi la disparition, dans son œuvre, de la notion d’image au profit d’une revalorisation du concept. Il me faut ajouter que l’étude de l’image chez Deleuze ne peut se faire que si on prend en compte un certain type d’image très particulier et essentiel pour appréhender la pensée du philosophe : l’image de la pensée. [Cet article est disponible en format pdf, also available in English.]

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Suzanne Hême de Lacotte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s