Archives mensuelles : septembre 2011

Derrida on Translation and his (Mis)reception in America

By Emmanuelle Ertel | this article is available in pdf

The influence of Jacques Derrida’s work in America is vast and multifold. Since 1966 and his talk, “Structure, Sign, and Play in the Discourse of the Human Sciences,” given at a now quite famous symposium at Johns Hopkins University, Derrida’s thought has been affecting an ever growing number of disciplines in the United States, and the reception of his work in this country has been, especially since the mid eighties, the focus of numerous studies. The point of departure for my paper, though, was my observation that the impact of Derrida’s work on the field of translation in the U.S. was not, far from it, as influential as on other disciplines, and this despite the fact that the question of translation is undeniably central to Derrida’s thought. [This article is available in pdf.]

Poster un commentaire

Classé dans Emmanuelle Ertel

Vers une responsabilité herméneutique de la différance

Par Maxime Plante | cet article est disponible en format pdf

La philosophie derridienne – ce que l’on a appelé avec plus ou moins de chance la déconstruction – présente un apport majeur et tout à fait original à la pensée contemporaine. La preuve en est probablement, d’une part, toute l’attention portée à son œuvre et, d’autre part, l’influence considérable que sa pensée a exercée et continue d’exercer dans divers champs disciplinaires. On ne sera donc pas surpris de voir le nombre important de chercheurs en philosophie, en théorie littéraire et ou encore en sciences sociales qui se sont appropriés l’appareil conceptuel derridien pour l’adapter à leurs objets d’étude. On peut toutefois questionner l’usage qui a parfois été fait des concepts derridiens dans leur appropriation. [Cet article est disponible en format pdf.]

Poster un commentaire

Classé dans Maxime Plante