Fuck toute!

Par Sébastien Jean, Montréal

Nous tenons à publier à notre tour ce texte qui a d’abord circulé sur les réseaux sociaux puis a été publié dans Le Devoir le 14 avril 2015. Les événements du 1er mai et ceux qui restent à venir montrent malheureusement que ce texte identifie des tendances lourdes, plus lourdes qu’un seul printemps.

Le comité éditorial de Trahir

Une génération d’enfants-rois à ce qu’on dit. Une génération endettée qui n’aura probablement pas de pension, un âge de retraite à 74 ans, des hypothèques sur 50 ans, des emplois précaires à vie, un système de santé lentement privatisé et un environnement ravagé par leurs parents et leur laxisme. Ses enfants, si elle ose en avoir, auront l’éducation qu’ils pourront, si le système n’est pas détruit sous la pression. Coupes tous azimut, hausses infinies.

20150401-103814-gQuand elle marche pour dénoncer ce qui se passe, on lui pète la gueule. « Reste chez toi, étudie », qu’on lui dit. Les gens applaudissent la police dressée à la brutaliser avec la complicité des médias qui la démonisent avec complaisance. Quand on l’interroge, c’est pour la ridiculiser. Le même gouvernement imposant l’austérité se vote des retraites et des salaires exemplaires alors que ces mêmes pourris accusés de collusion sont libres comme l’air.

La génération d’avant est en train de lui enlever les acquis sociaux dont ils ont largement profité pour payer une dette qu’ils ont eux-mêmes créée, en prenant des moyens qui ne fonctionnent pas, moyens dictés par une élite qui n’en fera pas les frais. Elle sait également qu’elle ne peut même plus parler d’acquis… Alors que le reste de la société se résigne et la regarde de haut comme si cela ne les touchait pas, elle veut un monde meilleur pour tout le monde. Elle fait la grève mais on tente de lui enlever ce droit vieux de 700 ans. On lui donne comme alternative de participer à une démocratie brisée qui donne un pouvoir totalitaire à un parti élu par une minorité.

On se demande pourquoi elle ne vote pas.

On se demande pourquoi elle a le goût de tout casser…

En quelque part, elle a une bannière où il est écrit : « Fuck toute! »

On ne comprend pas.

On la trouve donc conne cette génération d’enfants-rois.

Poster un commentaire

Classé dans Sébastien Jean

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s